Roody Pierre-Paul

Fiche : 16(6KO)-3-1
Âge : 31
Division : Lightweight
Positions : Southpaw
Lieu de résidence : Laval
Nationalité : Canadian
Surnom :

BoxRec Stats

 

La boxe est un sport qui a parfois le pouvoir de dépasser les cadres de la compétition et qui donne aux amateurs l’occasion de s’attacher et s’identifier à un athlète. Cela est définitivement le cas lorsqu’on pense à Roody Pierre-Paul, un boxeur passionné et surtout une personne extrêmement appréciée de sa communauté.

Élevé par sa grand-mère tandis que ses parents tentent de faire leur place au Québec, Roody découvre rapidement une passion pour la boxe en regardant son idole à l’œuvre, le seul et unique Mike Tyson. En développant sa boxe, Roody se rend compte que le style de Tyson n’est pas vraiment le sien. C’est plutôt Roy Jones Jr qui servit de modèle au jeune boxeur de Laval. Avec son style flamboyant, ses mains rapides et fluides, Pierre-Paul , tout comme Jones Jr, aime parfois surprendre son adversaire avec des coups totalement imprévisibles. Par ailleurs, le flamboyant boxeur et père de famille trouve sa passion pour la boxe dans le dépassement de soi que ce soit en gymnase ou sur le ring le soir d’un combat.

Roody allait devoir mettre cette passion pour la boxe à rude épreuve lors de son premier combat professionnel. Faute de trouver un adversaire pour son combat, Roody accepta d’affronter Éric Forget à 154lbs, trois catégories au-dessus de son poids habituel. Néanmoins, il est parvenu à tirer son épingle du jeu en l’emportant par K.O sur un adversaire beaucoup plus fort physiquement grâce à ses habiletés techniques hors-pairs.

Fort d’une série de huit victoires consécutives, la carrière de Roody allait bon train. C’est alors que le téléphone sonna pour offrir une première chance au boxeur de Laval de mettre la main sur un titre du WBC. Roody faisait alors face au favori local, compatriote et ami du champion du monde Adrian Broner, le boxeur natif de Cincinati Brandon Bennet (16-1). En terrain hostile et sous les huées soutenues de la foule, Roody est tout de même parvenu à donner un excellent spectacle en finale d’un gala aux États-Unis. Malgré une défaite par décision, Roody tira plusieurs leçons de ce combat, leçons qui allaient lui servir pour le reste de sa carrière.

À peine un an plus tard, une nouvelle opportunité se présente pour Pierre-Paul. Dans un gala présenté au Casino de Lac-Leamy, le titre WBC continental des Amériques était à l’enjeu. Roody devait faire face à Baha Laham un boxeur avec un fiche de 12-1-2 épaulé par un promoteur local. Fortement négligé, Roody offrit une performance inspirée, probablement la meilleure de sa carrière. À la fin d’un combat d’une féroce intensité, Roody fut nommé vainqueur et ce de façon plus que convaincante. Pourtant, la signature du contrat de promotion tant attendu n’arriva pas. Le boxeur de Laval traversa alors un creux de vague et dut reconsidérer la suite de sa carrière malgré sa victoire spectaculaire sur Baha Laham.

C’est alors que la carrière de Roody allait prendre un tournant inespéré. Dans la perspective d’organiser un combat entre Francis Lafrenière et Renan St-Juste, Rixa Promotions décide d’organiser un gala à Repentigny, où Renan entraîne et supervise plusieurs boxeurs dont
Roody Pierre-Paul. Un combat entre Roody Pierre-Paul et Alvin Tam est alors organisé. Dans les semaines précédant le combat, l’équipe de promotion se rend vite compte que ce combat risque d’être un des plus spectaculaires de la carte puisque le perdant prendrait un pas de plus vers la retraite tandis que le gagnant verrait sa carrière relancée. Devant plusieurs de ses partisans, c’est Roody qui prit un pas en avant en l’emportant de brillante façon; impressionné par la performance et la personnalité du boxeur lavallois, Rixa Promotions décide de lui offrir un contrat de plusieurs combats.

Roody est conscient qu’être un excellent boxeur ne suffit pas pour percer au prochain niveau. Avec maintenant plusieurs combats garantis par année, il se rapproche encore plus de son rêve de reconquérir un titre mais surtout d’obtenir un combat d’envergure dont tout le monde se souviendra longtemps. Avec le couteau entre les dents, Pierre-Paul part à la chasse des meilleurs combats possibles pour les partisans en 2017 et ce, en faisant la promesse de tout laisser sur le ring!