Golden Garcia

Fiche : 10(5KO)-0-1
Âge : 28
Division : Super Featherweight
Positions : Orthodox
Lieu de résidence : Montreal
Nationalité : Canadian
Surnom :

BoxRec Stats

 

Le montréalais d’origine, Golden Garcia, vient d’une famille où la discipline est une valeur importante et où chacun doit faire sa part. Cependant, Golden l’avoue lui-même, il était plus souvent qu’à son tour impliqué dans des bagarres de cour d’école et se retrouvait dans des situations indésirables. C’est alors qu’il visionne le fameux combat entre les deux superstars mexicaines le Golden Boy Oscar De La Hoya et la légende vivante Julio Cesar Chavez Sr. Pourtant, ce n’est pas le gagnant du duel historique qui retient l’attention du jeune Garcia mais plutôt le courage de Chavez Sr. Dans un combat où il était largement déclassé par De La Hoya et coupé sérieusement dès le premier assaut, le vétéran démontra courage et bravoure sans jamais avoir l’idée d’abandonner. C’est alors que Golden Garcia venait d’avoir la piqure pour le noble art. Peu longtemps après avoir commencé à fréquenter un gymnase de boxe, Garcia était maintenant beaucoup plus sérieux à l’école et ne se trouva pratiquement plus jamais au cœur d’une altercation. Le jeune athlète avait trouvé une voie pour contrôler ses émotions et canaliser ses énergies.

Celui qu’on surnomme le col bleu de la boxe, en raison de son éthique de travail et le fait qu’il occupe un métier dans le domaine de la construction, débutait alors un parcours parsemé de défis. Étrangement, les sacrifices semblent donner un but au cheminement de Garcia : bien se nourrir, travailler en gymnase quotidiennement et parfois délaisser les amis font qu’il apprécie d’autant plus les moments passés avec eux. Selon Golden, le sport vous prépare aux tests que la vie vous apporte et bien souvent ces derniers font plus mal qu’un crochet de gauche.
C’est alors qu’il fait la connaissance des frères Otis et Howard Grant qui l’intègrent rapidement à leur programme de boxe amateur. Peu à peu, le style de Garcia se définit et se raffine au même rythme que les victoires commencent à s’accumuler. Golden tente littéralement d’appliquer toute les consignes des célèbres frères Montréalais ainsi que du jeune Jessy Thompson qu’il voit comme son égal à qui il peut se confier lors de moments plus durs. Après une carrière amateur respectable basée sur l’apprentissage, son mentor Otis Grant lui conseille de faire le passage chez les professionnels où son style agressif sera récompensé. Un nouveau chapitre allait maintenant débuter.

Le 28 Juin 2014 au Soccer Plex Catalogna en sous carte de Francis Lafrenière, Golden Garcia avait enfin la chance de montrer son savoir-faire. Avec un sang-froid comparable à un vétéran de plusieurs combats, Golden est le seul à jamais avoir réussi à passer le KO à son adversaire Michael Gargouri. Ce combat ne passe pas inaperçu aux yeux du promoteur Eric Kerub et peu longtemps après, Garcia signait son premier contrat promotionnel avec Rixa Promotions.

Avec une fiche toujours sans défaite, il était maintenant temps d’augmenter l’opposition de Garcia. Le 3 septembre 2016, ce test attendu avait pour nom Jesus Perez, un vétéran Mexicain avec la réputation de souvent gâcher la soirée du combattant local. Selon les dires de Golden, c’était en effet son combat le plus difficile en carrière. Après avoir perdu quelque uns de ses premiers rounds en carrière Garica renversa la vapeur de façon spectaculaire en passant un K.O brutal à Perez. Il prouva alors à tous les gens présents qu’il était à prendre au sérieux. Golden regarde l’avenir avec Rixa Promotions avec beaucoup d’optimisme et entend mettre la main sur un titre mineur prochainement. Sa cote de popularité augmente également rapidement depuis que ses combats sont télédiffusés et avec son style offensif ce n’est qu’une question de temps avant que le nom de Golden Garcia devienne un incontournable de la boxe Canadienne.